Grand tournant que l’on vit dans le transport, de plus en plus en plus de véhicules électriques sont fabriqués.
On entend régulièrement de la part des détracteurs des véhicules électriques (et de la production des batteries en général), que la fabrication des batteries pollue et consomme une grande quantité d’eau.

Selon diverses études, la production d’une batterie de voiture électrique consomme 3840 litres d’eau (pour une Tesla 64kWh). Ce qui n’est certainement pas négligeable si l’on part du principe que les quelques 3’290’800 (3,2 mio) de voiture électriques en circulation ont consommé 12’636’672’000 (12,6 milliard) de litres d’eau. Et ce n’est visiblement pas fini.

Si de la part des écologistes les plus réfractaires aux transports individuels cet argument à son sens, qu’en est-il de la part des automobilistes roulant avec une voiture à combustion?

Avec toute cette guerre des chiffres et des études pour savoir laquelle de ces technologies est la plus polluante, je remarque qu’aucune étude faisant la comparaison, ne prend en compte les couts écologiques de la production du pétrole mais purement la consommation en essence de la durée de vie de la voiture, alors que quasiment tout est analysé pour la voiture électrique.

Comme l’on reproche la quantité d’eau utilisée pour la production d’une batterie, la question que je me pose est:

Qu’elle est donc la quantité d’eau polluée par les marées noires pour la production et le transport du pétrole?

Même si toute la production de pétrole n’est pas dédié qu’aux transports, il représente tout de même 29% des chiffres qui vont suivre.

Il faut savoir qu’un litre de pétrole déversé en mer pollue 1’000’000 (1mio) de litres d’eau.

Sachant que Deepwater Horizon a perdu 780’000’000 (780mio) de litres de pétrole, on peut calculer que cela a pollué 780’000’000’000’000 (780’000mia) de litres d’eau, soit 61’725 fois plus que la fabrication de toutes les batterie de toutes les voitures électriques. Il y’a l’heure actuelle, 1’200’000’000 (1,2mia) de voitures en circulations, ce qui signifie que la pollution engendrée pour remplacer toutes les voitures en circulation dans le monde aujourd’hui, resterait 16 fois moins polluant que la seule catastrophe qu’a été (et l’est encore) Deepwater Horizon pour produire du pétrole.

Pour rester à hauteur d’un pétrolier, le pétrolier “Prestige” qui s’est échoué en 2002, a perdu entre 5’000’000 et 10’000’000 de litre de fioul lourd, ce qui correspond à (environ) 7,500,000,000,000 litres d’eau polluées. Soit 593 fois plus polluant que toutes les batteries de voitures électriques produites jusqu’à aujourd’hui.

A noter que nous ne prenons en compte ici que le résultat de deux marées noires, ni lorsque des hydrocarbures se déverse dans la nature, ni l’impact sur la faune et la flore que celles-ci engendrent.

Sources

https://www.intelligentliving.co/lithium-teslas-batteries-water-30-cups-coffee/
https://www.breezcar.com/actualites/article/voiture-electrique-une-batterie-consomme-autant-deau-que-10-avocats-1219

http://meteopolitique.com/Fiches/petrole/deversements-de-petrole/2018/Deversements-de-petrole-en-2018.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Voiture_%C3%A9lectrique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Naufrage_du_p%C3%A9trolier_Prestige

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mar%C3%A9e_noire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Deepwater_Horizon

https://www.lesaviezvous.net/societe/il-y-a-environ-12-milliard-de-voitures-dans-le-monde.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ressources_et_consommation_%C3%A9nerg%C3%A9tiques_mondiales